Alita Battle Angel

James Cameron Alita Battle Angel

Battle Angel Alita est à l'origine un manga de Yukito Kishiro publiée entre 1990 et 1995 dans le magazine Business Jump. En France, la série est éditée en neuf volumes par Glénat entre 1995 et 1998 et porte le nom de "Gunnm".

Très tôt déjà James à affiché la volonté farouche d'en faire une adaptation pour le cinéma. Ayant acquis les droits, il s'est laissé le temps de peaufiner la technologie avant d'être confronté à un choix cornélien : quel film produire en premier, Avatar ou Battle Angel ?

On sais tous désormais qu'Avatar trottai dans la tête de son créateur depuis ses premiers émois pour la science fiction et c'est un scénario construit sur la longueur. Mais Battle Angel à la particularité d'être un putain de manga, dixit Mr Cameron lui même.

Ça se jouait à pile ou face à un certains moment entre les deux films. Et puis j'ai vu le bien fondé que pouvais apporter la franchise Avatar en terme de prise de conscience sur l'audience, sa relation avec la nature tout en gardant une optique de divertissement bien sur. Donc finalement, j'ai senti qu'il était mieux de se focaliser en premier sur Avatar plutôt que sur "Battle Angel" qui au final est juste une putain d'histoire. J'aime aussi surtout le personnage, peut être que c'est parce que j'ai des filles. J'en ai trois et je possède cette réflexion à propos de ce personnage dont on ignore tout. Elle possède un vrai cœur héroïque. J'ai toujours aimé ce personnage.

James Cameron

James Cameron Alita Battle Angel

Synthèse rapide de cette passionnante histoire : En parcourant une décharge, Ido découvre une tête de cyborg encore intacte parmi les débris et décide de la sauver. Ido Daisuke est un "docteur en cybernétique", il répare les cyborgs endommagés dans son atelier de Kuzutetsu, ville poubelle au dessus de laquelle flotte Zalem, la mystérieuse cité volante. À son réveil, le cyborg n’a aucun souvenir. Ido l’appelle Gally et l’adopte, lui offre un nouveau corps mécanique et la traite comme sa propre fille. Afin de lui donner le meilleur, Ido a besoin d’argent. Il reprend alors discrètement son travail de "Hunter Warrior" car dans la décharge, ce sont les chasseurs de primes qui traquent les criminels, sous l’autorité des usines qui ravitaillent Zalem. Gally, innocente aux yeux d’Ido, sera confrontée à la violence et retrouvera certaines sensations de son passé, redécouvrant son talent pour le combat. En affrontant de nombreux adversaires et en se lançant dans l’aventure, Gally combat avant tout pour son humanité.

Combats à gogo, cité volante et cyborgs à foison... L'histoire de Battle Angel Alita annonce la présence d'une quantité impressionnante d'effets spéciaux tout en mettant l'humanité au premier plan, typiquement le genre de repas dont James aime se régaler. Les technologies développées durant la production d'Avatar devraient donner la possibilité de tourner un film unique au potentiel incroyable.

James Cameron Alita Battle Angel

Je pense que Battle Angel sera directement basé sur ce que nous avons appris d'Avatar. Trois technologies seront au premier plan : La première est la fusion, le système de caméra 3D, qui aura un rôle important dans Battle Angel puisque le film sera très orienté action ; la seconde sera la capture des expressions du visage, ce qui nous permettra de donner vie à Alita. Mais la plus importante sera sans donc le Simulcan, une technologie qui permet de voir en direct du tournage, les scènes semi-finalisées sur le moniteur de contrôle : les ajouts des décors, les êtres numériques apparaissent sur l'écran aux côtés des vrais acteurs. Outil idéal pour juger de la vraisemblance des combats entre Alita / Gally et ses redoutables adversaires. Cela n'est jamais arrivé auparavant. Pour Battle Angel, cela sera primordial, ou pour tout autre film que nous tourneront, qu'il s'agisse d'Avatar 2 ou de n'importe quel autre film.

James Cameron

James Cameron Alita Battle Angel

Il semblai donc évident en 2009 que Battle Angel allais embrayer le pas d'Avatar, mais c'étais sans compter sur le succès phénoménal de ce dernier, qui brisait une fois de plus les reins du box office. A peine remis de cet orgasme cinématographique, le public en redemande et James entrevois enfin la possibilité d'accoucher lui aussi d'une trilogie SF incontournable. Doucement mais surement l'horizon d'une sortie probable de Battle Angel s'éloignant donc au profit de la suite des aventures de Jake Sully.

Fort heureusement le cas Alita est revenu sur le devant de la scène après l'annonce officielle de Avatar 2 et 3, la pression des fans et des journalistes se faisant plus forte que jamais, les langues ce sont déliées. Dixit James, les prochains voyages prévus pour Pandora ne condamneront pas pour autant celui pour Zalem.

James Cameron Alita Battle Angel

Le projet est toujours d'actualité, c'est une histoire que j'aime beaucoup. On a écrit le script bien avant que nous commentions la production d'Avatar mais une fois encore il va falloir faire le point sur nos priorités, sachant que mon planning est déjà chargé avec très peu de temps pour tout réaliser.

James Cameron

Son ami et producteur Jon Landau à lui aussi clarifié la situation en évoquant le cas de Avatar 4, affirmant que si le film se faisait, il ne sera probablement pas produit en même temps que les deux autres, il fera l'objet d'un développement à part. Cela laisse donc l'espoir de voir se glisser entre les deux un Battle Angel Alita désormais plus que jamais d'actualité.

Nous nous focalisons uniquement sur Avatar pour les 4 ou 5 prochaines années. Cependant je suis confiant, il y a bon espoir pour que juste après ça vous voyiez un film sur Battle Angel. Nous voulions vraiment prendre notre temps en développant un large horizon scénaristique qui réellement englobe le monde entier. Nous étions sur le point de faire ce film avant de tourner ‘Avatar’ et je pense que vous le verrez refaire surface. C’est une histoire que j'adore, l'une de mes préférée et qui nous trotte tous dans la tête : Qu’est-ce que ça signifie d’être un humain ? Qu’est que ça signifie de tomber amoureux ? Es-tu humain si tu possèdes un cœur ? Es-tu humain si tu possèdes un esprit ? Ou es-tu humain si tu n’as qu’un corps ?

Jon Landau

James Cameron Alita Battle Angel

Enfin et parce que Cameron doit réaliser Avatar 2 pour 2017, Tom Rothman, CEO de la Fox, a annoncé qu'il ne lui imposerait rien.

Je n'ai aucune préférence tant qu'il nous fait un autre grand film ; nous avons vu beaucoup de choses sur Battle Angel ces dernières années, nous sommes donc prêts. Et James Cameron et la Fox travaillent ensemble depuis plus de 25 ans, et c'est l'une des collaborations les plus réussies de l'industrie, c'est donc quelque chose qui continuera.

Tom Rothman

James de renchérir pendant le TagDF tech forum de juillet 2013 à Mexico City, nous confirmant durant cette conférence que Battle Angel suivra directement après les suites d'Avatar, la pré-production de celui-ci commencera trés probablement dés 2017 en fin de post-prod de Avatar 3 !!!

Je vais être plutôt occupé les 5 prochaines années avec Avatar 2 et Avatar 3 alors je me suis demandé si je voulais laisser le projet à quelqu’un d’autre mais finalement non, je l’aime trop. C’est une histoire tellement riche. Ce que je vais faire c’est utiliser l’ossature de l’histoire et ensuite prendre des bouts des 4 premiers tomes. On aura donc le Motorball du livre 3 et 4 ainsi qu’une partie de l’histoire des tomes 1 et 2.

James Cameron

James Cameron Alita Battle Angel


La nouvelle viens de tomber, Battle Angel Alita est officiellement relancé, et pour l'occasion un nouveau réalisateur à été attaché au projet. Le flambeau de Battle Angel à été transmis à Robert Rodriguez, le réalisateur de Sin City, Planète Terreur, Desperado, Une nuit en enfer, Spy Kids...il aura la lourde tâche de donner vie à la vision de James sur l'œuvre de Yukito Kishiro.

Cameron reste néanmoins producteur de Battle Angel avec Jon Landeau et il ne tarit pas d’éloges sur le meilleur copain de Tarantino, promettant que leur collaboration fera des étincelles :

Cela fait longtemps que Robert et moi voulions faire un film ensemble, donc j'étais enthousiaste quand il a dit vouloir réaliser Battle Angel. Robert est super collaboratif, nous sommes comme deux petits fous sur l’impro des aspects techniques et créatifs du film. Avec sa technique virtuose et son style rebelle, il n’y a personne en qui j’ai plus confiance que lui pour diriger Alita : Battle Angel. On a hâte de se découvrir l’un l’autre et de faire une épopée qui déchire.

James Cameron

Et Robert Rodriguez d'exprimer lui aussi tout l'enthousiasme que lui procure cette collaboration inattendue :

Battle Angel est une épopée incroyablement riche et vivante, dans la plus pure tradition des films spectaculaires aux personnages forts, typique du cinémas de Jim Cameron. Se mettre au travail à partir du fantastique et visionnaire script de Jim tout en apprenant les techniques de pointe qu'il a mis au point, c'est un pionnier, un maître dans le cinéma. C'est un honneur d'explorer le monde de Alita en compagnie de Jim et Jon, dont les films ont euent un grand impact sur moi depuis des décennies.

Robert Rodriguez

Espérons donc que l'ampleur du projet ne dépasse pas Robert Rodriguez, et qu'il saura exploiter comme il se doit le travail de post-prodution déjà avancé du film, ressources réalisées à une époque bénie ou nous avions encore secrètement l'espoir de retrouver James à la réalisation de ce mythique manga.


Interview de Mark Goerner

Pour se donner une idée de la production déjà entamé à l'époque pour Battle Angel, voici l'interview passionnant de Mark Goerner, artiste au talent fou.

(les visuels ci-dessous ne sont pas issus de Battle Angel mais du travail antérieur de Mark Goerner).

James Cameron Alita Battle Angel

Q: Ce que j’apprécie le plus dans ce manga qu’est Battle Angel de Kishiro-san, c’est sa façon de créer un monde incroyablement immersif, détaillé, cohérent et unique.
Étiez-vous un fan des 9 volumes avant de commencer à travailler sur le projet de Cameron? Si non, êtes-vous fan maintenant? Si oui, qu'est-ce que vous aimez plus ?

Mark Goerner :

Le plus drôle quand vous travaillez dans le milieu du cinéma c’est que votre fervente passion en tant que fans et votre vision très personnelle que vous avez d’une œuvre n’aide pas toujours à la conception et le développement de l'adaptation d’un contenu cinématographique. Les idées préconçues vous éloignent de la présente réalité, ce qui est devant vos yeux est suffisant.
Après avoir lu la série et d’en avoir absorbé le contenu pendant ma première semaine de travail, je ne pouvais pas m'empêcher de chercher les influences qui ont conduit Kishiro-san dans l’écriture et la création de ce monde.
J'ai adoré la majeure partie de son œuvre, et les quelques détails qui ne résonnent pas spécialement à mon gout ont tout de même le mérite de distinguer singulièrement cette série des autres œuvres de fiction post-apocalyptique de ces 20 dernières années.
Il est également important de souligner la jeunesse de l’auteur au moment de la création de cette œuvre. Sa vision des castes et sa terrible représentation sociale, le désespoir de la paternité perdue ainsi que ce conflit moral dans la psychologie de cette jeune cyborg, sont autant d’aspect qui m’ont profondément touché.

James Cameron Alita Battle Angel

Q: Depuis quand, et pendant combien de temps avez-vous travaillé sur Battle Angel ?

Mark Goerner :

Ça fait quoi…12, 4, 23 ans?
C’était un travail de longue haleine qui a connu pas mal de pauses et de nombreuses reprises, mais qui finalement aura duré plus d'un an et demi pour moi, ce qui en fait la plus longue période que je connaisse en terme de pré production pour un artiste sur ce film, en dehors du producteur designer, Martin Laing bien sur.

Q: L'art de Kishiro-San est étonnant, et je pense que votre travail est merveilleux également.
Que pouvez-vous me dire sur le défi que représente l’adaptation des artworks de Koshiro-San en un film photo-réaliste ?

Mark Goerner :

Ca c’est la question à 400 millions de dollars car cet aspect représente l’une des plus grandes considérations que nécessitent les premières phases d'un projet dont le thème provient d’un support papier de type manga.
Votre vision de fan doit être mise de côté, ou au moins suspendues pendant cette phase de conceptualisation cinématographique à partir d’un roman graphique.
Je suis certain que Marvel est confronté à la même problématique, cette approche doit être récurent à chaque nouvelle sortie ciné d’un de leur comics.

James Cameron Alita Battle Angel

Cameron s’était déjà armé d'une solide compréhension du sujet et de la manière dont cela doit être articulé cinématographiquement lorsque nous sommes entrés en studio.
Le plus passionnant dans ces premières phases de développement est cette fenêtre de dialogue, cet échange artistique dans la conceptualisation et les moyens technologique employés qui sont abordés entre réalisateur / producteur / créateur, et les conséquences de chaque décision sur le plan général du projet.
Il faut être réaliste aussi sur le fait que ceux qui connaissent le manga original ne représentent qu’une infime partie dans le box office et les fans puristes encore moins. C'est pourquoi il y a de si fortes divergences dans l'adaptation.
Concrètement, le film doit se suffire à lui-même, dans ce format, au moment de sa sortie, et dans une optique de cible grand public. Regardez Akira ; les 6 livres ont été transformés en un seul animé.
Une grande partie à été coupé et beaucoup de passages ont été déformés en fonction des contraintes de temps, du format, du budget, etc. Mais tout bien considéré, il reste malgré tout l’un de mes films préférés.
Avec Battle Angel, il y avait un consensus au sein de notre petite équipe pour que Gally conserve son propre style et cette subtile personnalité, ainsi que pour la plupart des personnages secondaires. La technologie représentée dans l'architecture et dans la robotique sont également considérés comme essentiels.

James Cameron Alita Battle Angel

Q: Comment était votre relation de travail d’un point de vue créatifs avec James Cameron? En quoi ça consiste de travailler avec lui ?

Mark Goerner :

Oh mon dieu, on peut sauter cette question ?
Non franchement c’est l’un des mec les plus intelligents et ingénieux que j'ai rencontrés!
Nous avons échangé et vécus des séances de pure créativité absolument géniales et Lightstorm Entertainment possède des gens chaleureux que j’ai considéré comme ma propre famille tous le temps que j’ai passé sur la côte ouest pendant l’élaboration de ce projet.

Q: Quelles sont les autres personnes du département artistique à avoir travaillé avec vous sur Battle Angel ? Je crois que James Clyne et Zhu Feng ont travaillé sur ce film. Comment vous êtes vous partagé la somme immense de travail dans l’adaptation visuelle pour grand écran du travail de Kishiro-San ? Aviez vous en charge chacun votre domaine particulier, un s’occupant des personnages, des environnement, l’autre des accessoires, etc…?

Mark Goerner :

Il s'est avéré que c'était un peu comme un grand buffet avec des tâches en cours étalé un peu partout sur la table. James a commencé une semaine avant moi, en charge de la forme et les tenues de Gally.
Moi j'ai d'abord travaillé sur certains design des villes, et alors que quelques mois se sont écoulés, je me suis plongé complètement sur la totalité de ce monde lugubre.
Face à quelqu’un comme James, que je considère comme mon meilleur ami et mon modèle, j’avais l’espoir, je tenais là ma chance de travailler très sérieusement et pousser sur le moindre détails.
Feng à été moins longtemps impliqué sur ce projet et à mon avis n'a pas été utilisé correctement, mais c’est ce qui se passe souvent dans certains studios.
Tout comme moi qui ai énormément travaillé sur des sujets généraux et qui n’a abordé mon morceau préféré qu’en toute dernière semaine.

James Cameron Alita Battle Angel

Q: Quel est la chose la plus passionnante que vous pouvez nous dire à propos de Battle Angel ?

Mark Goerner :

Les accords de confidentialité ne me permettent pas d’en dire plus, la seule chose que je peux révéler sans problème, c'est que, quand ils ont cessé de financer cette phase de production, ce qui a été laissé sur les murs et dans les archives numériques représentent une immense bibliothèque d’une qualité rare et la plupart des fans et les néophytes peuvent s’attendre à du très lourd.
A la fin de cette session de travail nous avons réellement commencé à toucher de très prés le ton, l’essence et l’atmosphères même du manga, notre caractérisation respecte et amplifie même sur certaines aspects la vision de Kishiro-San.

Q: Que pouvez-vous nous dire sur ce quoi vous travaillez actuellement, et sur ce que vous avez fait depuis votre travail sur Battle Angel ?

Mark Goerner :

J'ai travaillé sur un petit nombre de films différents, y compris Avatar, mais depuis j’ai quitté Los Angeles et je suis retourné travailler sur les parcs à thème, des jeux, et en tant que consultant comme je faisais avant d’arriver dans le domaine cinématographique.
Je suis aussi présent dans le processus de construction de prototypes et je commence à développer une société de conception pour la fabrication et le design de revêtement architecturaux.
Je continue de faire des film d'art et j’aime ce concept et le plaisir que ça me procure. Je suis également dans les premières étapes de la conception et la construction d'une maison non pas seulement esthétique, mais dans son aspect écologique et de développement durable.

James Cameron Alita Battle Angel

Q: Lorsque vous travailliez sur Battle Angel, vous êtes vous principalement focalisé sur la production de photoréalisme, de peinture ultra détaillées ou avez-vous aussi fait tout un tas de croquis conceptuels bruts ?

Mark Goerner :

Pour cette phase de travail nous nous somme focalisé sur la création de visuels de grande envergure dont le but étaient destinés à exciter JC quand il était en ville et à disposition pour vérifier notre travail et sa progression.
Dans le processus de développement de ces images, il y a eu les habituels croquis bien sur, mais surtout de grandes impressions pour créer le plus d'impact et le coté dramatique.

Q: Avec quel outils artistiques (physique ou numérique) avez-vous travaillé pour ce projet ?

Mark Goerner :

Nous avons continué de faires des croquis au crayon et à la plume, et quelques-unes des demi / quarts de section de Gally et des vues d’ensemble des villes et des éléments, mais la majorité était dans l’environnement Photoshop avec ses habituel calques et sous-couches de référence, des photos de nos propres archives, et, naturellement, de la peinture.

Q: À partir de vos connaissances, est-ce que le design de Gally à été finalisé? Avez-vous vu la maquette numérique ?

Mark Goerner :

Je crois qu'il a été considéré comme définitif, mais encore une fois ... même une semaine de travail dans une production de ce genre peut être suffisante pour fournir le temps de réflexion nécessaire à une nouvelle direction de conception artistique.
Je peux dire que depuis que j’ai travaillé sur Avatar, il y a surement eu un paquet de changements dans la perception, les thèmes de son maquillage, les costumes…Gally à surement bien évoluée depuis.

Interview traduit du site marketsaw

Images - Alita Battle Angel

James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron Alita Battle Angel
James Cameron France